La joie d’écouter RCF LIÈGE!

Radio Chrétienne Francophone, RCF LIÈGE est une radio engagée dans sa région et ouverte sur le monde. Ses auditeurs viennent d’horizons très variés et sont, avant tout, des chercheurs de sens. Elle émet sur 93.8 FM mais, sur le site www.rcf.be via votre smartphone ou votre tablette, vous pouvez aisément l’écouter partout et podcaster l’émission de votre choix à l’heure qui vous convient.

Membre d’un réseau de 64 radios locales françaises et belges, RCF LIÈGE assure chaque jour la production de 17 heures d’émission grâce au travail professionnel d’une équipe de 8 permanents et d’une cinquantaine de bénévoles qui lui permet d’être représentative de tous les publics.

La radio doit s’autofinancer à 100%. Un don conséquent vient de lui permettre d’acquérir un studio mobile. Ainsi, s’approcher de l’évènement sur le vif est désormais possible comme ce fut le cas récemment lors de la visite pastorale de l’évêque de LIÈGE dans le doyenné de VISÉ: de jeunes étudiants de l’école Saint-Hadelin et des directeurs d’établissements scolaires dialoguèrent avec lui dans le cadre d’une émission en direct.

Le challenge de RCF-LIÈGE? Vous détendre et vous informer dans un état d’esprit positif, vous rejoindre dans vos préoccupations quotidiennes et spirituelles. Donner envie de comprendre et d’aimer le monde. Partager la joie de vivre et de croire!

Cet été sur RCF-LIÈGE?

Avec la fondation «Église Ouverte», vous découvrirez chaque semaine les plus belles églises de notre diocèse. Les meilleures émissions de l’année seront rediffusées. Chaque jour un rendez-vous culturel vous sera donné entre 16h30 et 17h par Eric COOPER. N’oubliez pas le 15 août en OUTREMEUSE où RCF retransmettra la messe de l’Assomption avec sa traditionnelle homélie en wallon. Et enfin rejoignez-nous à Retrouvailles au Parc d’Avroy les 5 et 6 septembre: toute l’équipe de RCF-LIÈGE vous y attend pour du direct car RCF est la radio où la joie se partage!

Interview de Laurent VERPOORTEN

– Laurent Verpoorten, vous êtes journaliste depuis huit ans à RCF-LIÈGE ; que représente pour vous cette radio ?

RCF, c’est une véritable chance pour le diocèse de LIÈGE. La radio, ce sont des messages qui sont envoyés et qui peuvent être récupérés par n’importe qui, qu’on soit chrétien ou non. Ceux qui nous écoutent sont des chercheurs de sens et des personnes qui se reconnaissent dans la foi chrétienne.

– Quelles émissions produisez-vous ?

Je m’occupe des journaux régionaux et de l’émission hebdomadaire «Regard sur l’actualité». Avec un autre journaliste, spécialiste de l’actualité du Vatican, nous décryptons les gestes et les paroles du pape François. Il y a aussi l’émission « Un juif nommé Jésus» où nous parcourons l’ouvrage monumental de l’historien américain John MEIER. Il y recense tous les apports de la critique historique sur l’homme Jésus depuis les origines. C’est pro-digieux, il y a énormément à dire !

– Comment choisissez-vous vos thématiques ?

Quand on est permanent à la radio, on se consacre à l’actualité. Il faut se demander ce qui n’a pas été fait par les bénévoles: eux produisent des émissions formidables selon leurs passions et leurs compétences. Les thématiques s’imposent donc pour nous permanents et nous les développons avec des invités lors de débats. Dans le cadre de «Regards sur l’actualité», j’ai consacré plusieurs émissions sur la fin de vie, sujet toujours en question dans notre pays. RCF a à faire entendre sa voix qui est bien loin des avis non-informés! La problématique des soins palliatifs est en effet liée au christianisme car l’individu en souffrance doit éveiller toute conscience chrétienne.

– De quelle liberté de parole jouissez-vous ?

La liberté de parole sur RCF est totale et l’a toujours été, plus que dans d’autres médias que j’ai pu fréquenter. Cela en étonnera peut-être certains… mais sont-ils sans doute quelque peu à distance de ce qu’est l’Église aujourd’hui !