Réconciliation

Accueillir le pardon de Dieu, renouer et se relever grâce à lui

« Viens, viens, c’est une prière…viens, viens…
 je ne suis pas venue te juger,
mais pour te ramener…
viens, viens, c’est une prière…
viens, viens, comme avant, ensemble…
viens, viens, c’est une prière…
reviens… »

(Marie Laforêt)

« Tel que je suis, sans rien à moi
Sinon ton sang versé pour moi !
Et ta voix qui m’appelle à toi,
Agneau de Dieu, je viens, je viens !

 Tel que je suis, bien vacillant,
En proie au doute à chaque instant,
Lutte au dehors, crainte au dedans,
Agneau de Dieu, je viens, je viens !

 Tel que je suis, ton cœur est prêt
À prendre le mien tel qu’il est,
Pour tout changer, Sauveur parfait,
Agneau de Dieu, je viens, je viens !

 Tel que je suis, ton grand amour
A tout pardonné sans retour ;
Je veux être à toi dès ce jour,
Agneau de Dieu, je viens, je viens ! »

(Ch. Elliott / W.B. Bradbury)

Par la réconciliation, nous sommes renouvelés par la grâce baptismale. Par-delà le péché, le Père nous redit sa tendresse ; son pardon nous donne un cœur nouveau et nous réapprend à aimer. Le Ressuscité dépose en nous son Esprit qui nous restaure dans la fraternité.(*)

C’est le moment où nous pouvons faire un examen de conscience par rapport à notre relation avec Dieu au travers des autres. C’est reconnaître les moments où nous avons coupé, cassé avec Dieu, nos erreurs envers les autres, envers nous-même.

Les étapes :

  • Faire son examen de conscience
  • Aller trouver un prêtre pour se confesser
  • Le prêtre donne l’absolution la paume des mains tournée vers nous ou par imposition des mains : « Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, je te pardonne tous tes péchés ».

Quand recevoir le sacrement de la réconciliation ?

Demander une rencontre via le secrétariat paroissial ou s’adresser directement à un prêtre au détour d’une célébration.

Ou pendant une Célébration communautaire de la Réconciliation:
La prochaine aura lieu le mercredi 6 avril 2022 à 18h à WONCK (Préparation à la fête de Pâques)

Une prière (*) :

Père, tu connais nos chutes sur le chemin d’aimer, mais ton amour est plus grand que notre péché et ton pardon, plus puissant que le mal qui ronge l’âme. Quand nous peinons à changer notre cœur, viens ouvrir devant nos pas un avenir inespéré.
Que l’Esprit du Ressuscité nous rétablisse dans la communion, avec toi et avec tous nos frères et sœurs en ton Église. Amen.

(*)Textes de présentation et prière viennent du document de l’évêché : « Les sept couleurs de Pâques; les sacrements sur le chemin de la vie » édité en 2010