Fabriques d’église

« Tout homme qui entend mes paroles
et les met en pratique,
peut être comparé 
à un homme avisé
qui a bâti sa maison sur le roc. »
 

(Saint Matthieu 8, 24)

Les Fabriques d’église sont des équipes de bénévoles auxquels est confiée la responsabilité de la gestion matérielle des biens mobiliers et immobiliers de l’église paroissiale et d’éventuels bâtiments annexes (presbytère ou autres).

La fabrique d’église se compose :

– de membres élus (5 max.) et 2 membres de droit : le Curé et le Bourgmestre.

Elle nomme en son sein un président, un secrétaire et un trésorier.

Il y a une fabrique d’église pour chaque communauté.

La fabrique d’église représente la paroisse pour la gestion du temporel.

En pratique, elle conclut de nombreux contrats par exemple avec des entrepreneurs chargés d’effectuer certains travaux, avec des compagnies d’assurances, avec du personnel d’entretien etc…

Les membres de la fabrique d’église ne s’occupent pas directement de questions pastorales ou liturgiques, mais l’activité de la fabrique d’église précède et « accompagne » en quelque sorte la liturgie :

1) La fabrique d’église veille à procurer tout ce qui est nécessaire pour célébrer les services religieux au point de vue matériel.

La fabrique d’église achète donc tout ce qui est nécessaire pour célébrer les offices religieux : le vin, les hosties, les cierges, les livres liturgiques, les ciboires, les patènes etc. mais également les vêtements liturgiques, par exemple les aubes.

2) Elle veille à l’entretien et à la maintenance du mobilier et du bâtiment, notamment le chauffage. Elle fait exécuter les réparations nécessaires de l’édifice du culte.

3) La fabrique a également en charge l’entretien et la réparation du presbytère, quel qu’en soit le propriétaire.

Les ressources des fabriques d’église proviennent :

1) des collectes, des revenus de locations et des fonds placés (dons et legs), des droits de la fabrique dans le casuel des inhumations et des mariages.

2) en cas d’insuffisance de ses ressources propres : des subsides de l’administration communale.

L’élaboration du budget et de l’état des comptes annuels ainsi que la gestion du patrimoine sont soumises à des règles extrêmement strictes et sont surveillés de très près, tant par l’Évêché que par l’administration, à savoir la Ville et le gouvernement provincial. Le trésorier a donc une tâche particulière et importante au sein de la fabrique.

A l’avenir, les fabriques d’église seront appelées à travailler plus étroitement ensemble dans un but de rationalisation et d’économie.

 

Membres de droit de l’ensemble des Fabriques:

Bourgmestre: Josly Piette, rue Lulay, 53, 4690 Glons

Curé: Joseph Desonay, Place de la Collégiale, 7, 4600 Visé

Présidents:

GLONS: Daniel JEANNIER

BOIRS: Henri HERMAN

ROCLENGE: Henri PALMEN, en collaboration avec la Fabrique d’église de Bassenge

BASSENGE: Henri MARCHAND

WONCK: Emile LEPOT

EBEN: Martin THIJS

EMAEL: Jean-Claude SIMON