Projet Cameroun-Vallée du Geer Édition 2018: Ouverture des Candidatures

Rappelons les lignes d’action du projet :

  • Donner à des jeunes gens et jeunes filles de chez nous la possibilité de se rendre au cœur des réalités africaines, pour vivre un temps de services, d’entraide et de fraternité. 
  • Cibler des projets précis visant à aider les populations les plus pauvres et les plus vulnérables à prendre en charge leur propre développement. 
  • Mener chez nous des actions variées destinées à récolter les fonds nécessaires pour l’achat de matériel. Celui-ci est, soit amené dans nos valises (400 kg lors du dernier séjour), soit acheté sur place. Nous n’envoyons pas d’argent. 
  • Ouvrir son cœur et son esprit à la culture africaine qui a tant à nous (ré)apprendre par sa joie de vivre, ses fêtes, ses coutumes, sa générosité, ses valeurs, son accueil.

Monseigneur Sosthène Léopold BAYEMI MATEI, évêque d’OBALA avec qui nous entretenons une relation fraternelle, nous dit toute sa joie de nous accueillir dans son diocèse où les besoins ne manquent pas: nombreuses écoles dépourvues du nécessaire, orphelins et enfants vulnérables, élevage de chèvres, cultures vivrières, soutien aux groupements locaux qui luttent pour sortir de la misère,….

Le séjour au Cameroun d’une durée de 15 à 20 jours, se situera fin juillet – début août 2018.

Après un premier voyage préparatoire effectué en septembre 2016 par notre amie Andrée DELINCÉ, une nouvelle équipe d’ambassadeurs se rendra sur place, en été 2017, pour bien cibler les projets et préciser les conditions du séjour: hébergement, nourriture, déplacement….

LES JEUNES DE PLUS DE 18 ANS, QUI SOUHAITENT VIVRE CETTE EXPÉRIENCE EXIGEANTE, MAIS TELLEMENT ENRICHISSANTE, SONT INVITÉS À RENTRER LEUR LETTRE DE MOTIVATION AU SECRÉTARIAT PAROISSIAL (MENTION : PROJET CAMEROUN) POUR LE 31 JANVIER 2017 AU PLUS TARD.

La lettre de motivation contiendra les : nom, prénom, domicile, tél., mail, âge, études ou profession, et surtout la motivation qui anime le (la) candidat(e) : « Pourquoi est-ce que je souhaite participer au projet et me rendre au Cameroun en 2018 ? » Une solide équipe d’adultes accompagnera nos jeunes dans cette passionnante aventure. En ce qui concerne l’aspect financier, des actions ont été, sont et seront menées pour alimenter le fonds d’entraide. Un cent donné ici est un cent utilisé là-bas. Le voyage des adultes est entièrement payé par eux-mêmes. Le voyage des jeunes est pris en charge, 50% par eux-mêmes, et 50% par des activités qu’ils organiseront solidairement. Nous n’avons évidemment pas la prétention de résoudre tous les problèmes de développement, mais nous voulons poser un geste concret de solidarité et de justice. Nous préférons allumer une petite lumière plutôt que de maudire l’obscurité. Ce même combat, nous le menons déjà ici. Car la misère est aussi pré- sente chez nous. Elle n’a pas de frontières. Heureusement, la solidarité non plus.

L’équipe Projet Cameroun – Vallée du Geer

Quels sont nos rêves pour la paroisse?

Vous souhaitez
prendre le temps
de rencontrer
d’autres personnes?

Vous avez un projet
qui vous tient vraiment à cœur?
Vous aimeriez organiser une activité?

Si vous prenez le temps
de vous asseoir quelques minutes,
à quoi aspirez-vous?
Qu’est-ce qui rend votre cœur brûlant?

Nous souhaitons prendre le temps
d’entendre les rêves de chacun
concernant notre unité pastorale,
notre foi, nos communautés…
parce que les rêves nous portent
et nous font avancer.
Peut être ne sont-ils apparemment
pas réalisables
mais comme le disait
Oscar WILDE:

‘Il faut toujours viser la lune,
car même en cas d’échec

on atterrit dans les étoiles’

alors,

VENEZ RÊVER AVEC NOUS

Une première rencontre a réuni un groupe de 9 personnes le 25 janvier.

Quelques directions ont été tracées, mais tout reste à construire

et les nouvelles idées sont toujours les bienvenues.

Un second rendez-vous est dores et déjà fixé

à toutes les personnes intéressées,

LE JEUDI 9 MARS À 20H

AU PRESBYTÈRE DE BASSENGE.

Bienvenue à tous! 

(Plus on est de fous, plus on rit, et plus on est de rêveurs, plus on rêve…)

APPEL: Unité Pastorale de la Vallée du Geer.

En tant que chrétiens, nous sommes appelés à rendre des services.

De multiples tâches sont à remplir
pour que la vie de la communauté paroissiale tourne au mieux.

Si aujourd’hui j’entendais l’appel et répondais présent…

En quoi puis-je être utile ?

Assemblage du BN, distribution dans mon quartier, renforcer les équipes de catéchèse de préparation à la première communion ou à la profession de Foi, préparation des baptêmes, célébration des funérailles (après formation), cheminement avec les jeunes se préparant à la confirmation, chorale, équipe liturgique (préparation des eucharisties, des campagnes d’avent et de carême), gestion du site internet….

Comment se manifester ?

– En téléphonant au secrétariat paroissial : 04 286 30 01

– En envoyant un mail : upvalleedugeer@gmail.com

Reportage ‘Bonne Nouvelle’ sur Youtube

Fin novembre, Ali Aghroum, bien connu de nombreux bassengeois pour son amour des hirondelles et ses vidéo-reportages sur différents sujets, est venu faire un reportage sur la revue paroissiale Bonne Nouvelle. Tous les aspects, de la conception à la distribution, ont été passés en revue:

  • Lucien, ancien curé et fondateur de la revue, en a retracé l’historique
  • Isabelle, notre assistante paroissiale, en a dégagé l’organisation générale
  • plusieurs membres des équipes d’encodage, assemblage et distribution ont été filmés sur le terrain

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour voir le montage d’une durée de +/- 25 minutes

Petit Lourdes: Clôture de l’Année de la Miséricorde

Le 20 novembre, le pape François a clôturé à ROME l’Année Sainte consacrée à la Miséricorde Divine. Le dimanche précédent, ce sont les évêques du monde entier qui célébraient la fin du jubilé. Quant aux églises et sanctuaires désignés par les évêques comme lieux particuliers invités à célébrer la Miséricorde Divine, c’est-à-dire la bonté, le pardon libérateur, la tendresse de Dieu, c’est le dimanche 6 novembre qu’ils ont clôturé l’Année Sainte. Le « Petit Lourdes », lieu jubilaire, a connu une affluence record de pèlerins et des célébrations remarquables ont rythmé cette année exceptionnelle.

Le 6 novembre, le temps froid et maussade n’a pas découragé les pèlerins qui sont arrivés en procession au Petit Lourdes pour partager un temps de prière, des chants, des réflexions, avant de passer une fois encore la Porte Sainte de la Miséricorde.

Départ de l'église de Houtain pour les plus sportifs

Départ de l’église de Houtain pour les plus sportifs

Nous cheminons sur les sentiers de nos campagnes

Nous cheminons sur les sentiers de nos campagnes

Quelques jeunes de l'UP Herstal se préparant à la confirmation nous ont rejoints, sous la conduite de l'abbé Pascal Lecocq

Quelques jeunes de l’UP Herstal se préparant à la confirmation nous ont rejoints, sous la conduite de l’abbé Pascal Lecocq

dscn9810

Arrivée au point de ralliement en face du dépôt TEC de Wonck

Mot d'accueil de José Gierkens, notre curé-doyen...

Mot d’accueil de José Gierkens, notre curé-doyen…

 

...puis départ vers le Petit Lourdes

…puis départ vers le Petit Lourdes

Procession à travers les rues du village de Bassenge

Procession à travers les rues du village de Bassenge

dscn9822

Arrivée au Petit Lourdes

Arrivée au Petit Lourdes

 

 

 

 

 

 

 

La célébration

La célébration

dscn9855

Bénédiction des pèlerins

Bénédiction des pèlerins

dscn9881

Dernier passage par la Porte Sainte avant sa fermeture

Dernier passage par la Porte Sainte avant sa fermeture

Ensuite, nous avons planté un arbre – l’arbre de la Miséricorde – un pommier appelé à porter des fruits et qui nous invite à regarder vers l’avenir. Nous avons planté cet arbre au milieu d’une couronne de pierres blanches, ces milliers de cailloux que, tout au long de l’année, vous avez déposés au pied de la croix, à la chapelle, après être passés par la Porte de la Miséricorde. Ces petites pierres porteuses de vos prières, de vos peines, de vos espoirs, resteront des témoins de cette année merveilleuse que nous avons vécue ensemble.

dscn9888

L’Année Sainte se termine. Elle nous a permis de vivre, seuls, en familles, en groupes, en assemblées, des moments forts. Oui, l’Année se termine, mais la Miséricorde Divine demeure. Elle est de toujours à toujours. La Porte Sainte est dorénavant accessible tous les jours par l’entrée habituelle de la chapelle. Le passage se fera désormais chaque 1er mai, chaque 15 août et chaque dimanche de la Miséricorde (le dimanche après Pâques)

Le verre de l'Amitié

Le verre de l’Amitié

dscn9904

Merci aux bénévoles!

Merci aux bénévoles!

Merci à la belle équipe décanale qui a organisé les diverses manifestations avec compétence, générosité et bonne humeur. Merci aux confrères qui ont assuré chaque vendredi les temps d’écoute et la célébration Eucharistique. Un merci tout particulier à l’infatigable et fidèle équipe de bénévoles – les amis du Petit Lourdes, merci à chacun d’entre vous pour votre participation et merci enfin à Marie qui ne cesse de nous accueillir, de nous écouter, et de nous donner cette paix profonde qui vient de Dieu.

Lucien

Clôture de l’Année Sainte de la Miséricorde

Doyenné de la Basse-Meuse

Petit Lourdes – Bassenge

Dimanche 6 novembre

Clôture de l’Année Sainte de la Miséricorde

logo-annee-misericorde

 PROGRAMME:

  • 14h: Départ de la procession église de Houtain
  • 15h: Rassemblement: dépôt T.E.C. Bassenge
  • 15h30: Célébration au Petit Lourdes
    •  Clôture de l’année sainte
    •  Plantation de l’arbre de la miséricorde
    •  Moment de convivialité
  • 18h: Messe à la chapelle

Bienvenue à tous!

Le regard d’une jeune paroissienne sur la matinée de rentrée.

Je trouve l’idée de se retrouver tous ensemble pour un petit-déjeuner et un moment de partage avant la messe très sympathique.

Ça nous permet de se rencontrer et de dialoguer ainsi que de participer à la vie de nos communautés dans la convivialité.

Personnellement, participer à ce genre d’événements me fait me sentir membre de l’Église et de ma paroisse.

Ensuite, le temps de partage sur le thème de l’appel m’a énormément touchée et interpellée. Je me suis d’ailleurs sentie appelée pour aider la paroisse à la gestion du site internet. Je peux dire que ça me fut vraiment bénéfique.

Enfin, ma seule suggestion pour l’année prochaine est qu’il faudrait plus de temps car le temps de partage est limité, ce qui est dommage.

Emma

PROJET CAMEROUN-VALLÉE DU GEER: Perspectives

Du 30 août au 11 septembre 2016, j’ai eu l’occasion de faire un voyage dans le Cameroun profond, à l’initiative du docteur Mathurin, qui allait rendre visite à ses parents, à Yaoundé, et qui m’a proposé de l’accompagner.

Pour moi, il ne s’agissait pas d’un séjour touristique, mais plutôt de rechercher à quelles activités concrètes les participants au projet Cameroun 2018 pourraient se livrer.

J’ai été hébergée chez le Père Hartur, que certains d’entre vous ont eu l’occasion de rencontrer dans la Vallée du Geer, au mois de mai dernier. Je disposais d’une petite chambre, très modeste au presbytère de la paroisse Marie Mère de Dieu, à OBALA, à une cinquantaine de km de YAOUNDÉ, vers l’est. Là, j’ai côtoyé des gens extrêmement sympathiques, dont beaucoup de séminaristes. Il m’a été donné d’assister à de nombreux offices dont certains, en langue dialectale, étaient particulièrement animés et joyeux.

L’occasion m’a été donnée de passer deux journées en brousse, à la rencontre des grands-parents et des parents d’Hartur et d’autres membres de sa famille, très étendue. La deuxième journée a été consacrée à la visite de six écoles. Celles-ci sont dans un état tout à fait lamentable, que nous avons peine à imaginer. Hartur souhaiterait que son ancienne école primaire soit rafraîchie et le sol refait. Malheureusement, pour les autres, les déplacements seraient trop longs et trop difficiles, l’état des routes, ou plutôt des chemins de brousse, étant à l’image des établissements eux-mêmes.

Un autre prêtre de Douala, le père Clément, supérieur des Pères Lazaristes du Cameroun et du Centrafrique aimerait que nos jeunes de la Vallée passent une huitaine de jours à BER-TOUA, pour construire un hangar, qui servirait d’accueil pour les jeunes, essentiellement des réfugiés du Centrafrique, qui ont fui la guerre civile.

Une autre possibilité serait de restaurer un bâtiment très délabré qui pourrait accueillir des enfants trisomiques, ce qui demanderait un apport financier considérable, qui me semble dépasser actuellement tout à fait nos possibilités.

J’ai eu l’occasion de parler souvent avec l’évêque, Monseigneur Sosthène, d’un projet qui lui tient particulièrement à cœur, les microcrédits, dans lesquels nous nous sommes déjà investis l’année dernière. À ce propos, j’ai reçu un certain nombre de documents concernant ces différentes activités, qui seront analysés par l’équipe du projet Cameroun, ce qui permettra une préparation plus précise et plus efficace.

Ces dix jours ont constitué, malgré la chaleur, les orages, la fatigue et le manque de confort sanitaire, une expérience enrichissante et vraiment inoubliable, qu’il me plairait de répéter à l’avenir.

Andrée

Petit-déjeuner OXFAM

Venez aux petits déjeuners OXFAM:

Le dimanche 9 octobre de 8h à 11h30 à la salle paroissiale à Bassenge.

Participation: adulte: 6€, moins de 12 ans: 3€, famille 18€.

Rappelez-vous les années passées: dans une salle bien remplie, nous nous sommes retrouvés pour partager un délicieux petit déjeuner Oxfam.

Quel bon moment de convivialité unissant l’agréable à l’utile, car les petits déjeuners Oxfam ont la particularité de n’utiliser que des produits du commerce équitable. Face aux grandes multinationales alimentaires qui exploitent à l’extrême une population pauvre, y compris des enfants, Oxfam veut promouvoir des échanges commerciaux directs avec les petits producteurs locaux de manière à ce que ceux-ci reçoivent une rétribution juste.

Vous serez accueillis par les membres du Projet-Cameroun-Vallée du Geer qui ont créé des liens d’amitié et de solidarité, en particulier avec le diocèse d’OBALA, au Cameroun. En 2012, 11 jeunes et 5 adultes et en 2015, 14 jeunes et 5 adultes ont participé avec nos amis africains à des actions concrètes de développement.

Et nous espérons bien repartir en 2018!

Participer aux petits déjeuners Oxfam, c’est soutenir à la fois Oxfam et le Projet Cameroun-Vallée du Geer. C’est poser un acte de partage et de solidarité.

Nous vous attendons à la salle paroissiale de BASSENGE, rue Nouwen, le dimanche 9 octobre de 8H à 11H30.

Au menu: des produits Oxfam issus du commerce équitable et des produits de nos villages.

Venez nombreux à notre petit-déjeuner Oxfam.

Amenez vos parents, amis et connaissances!

Déjà MERCI!

L’équipe Projet Cameroun-Vallée du Geer