Assomption

« Chercher avec toi dans nos vies
les pas de Dieu, Vierge Marie.

Par toi, accueillir aujourd’hui
le don de Dieu, Vierge Marie » 

(J.-C. Gianadda)

À PROPOS DE L’ASSOMPTION

La fête de l’Assomption trouve son origine dans la tradition et la piété populaire.

Les premières traces remontent au Vème siècle, mais c’est en 1950 que l’Assomption de la Vierge Marie a été proclamée dogme de l’Église catholique par le pape Pie XII, suite à de nombreuses demandes de fidèles du monde entier :

« Nous affirmons, Nous déclarons et Nous définissons comme un dogme divinement révélé que l’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la vie céleste. »

Cette fête, qui aujourd’hui encore rassemble chaque année des millions de personnes, est un moment privilégié pour contempler la vie de Marie, suivre son exemple et lui demander son soutien.

Elle est aussi source d’espérance: en effet, l’Assomption de Marie préfigure notre résurrection.

LES CÉLÉBRATIONS DANS NOS COMMUNAUTÉS

UNE MÉDITATION

En éprouvant que Dieu
fait de si grandes choses en elle,
la sainte Vierge, si humble, si pauvre,
si peu considérée,
apprend de l’Esprit Saint
une précieuse sagesse :
elle apprend que Dieu est un Seigneur
dont l’unique préoccupation
est d’élever ce qui est humilié,
de briser ce qui est armé,
et de guérir ce qui est brisé.

Dieu demeure le seul
à plonger les regards dans les profondeurs
de la détresse et de la misère :
il se tient auprès de ceux
qui habitent les bas-fonds.

Ne trouves-tu pas merveilleux
ce cœur de Marie ?
Elle se sait Mère de Dieu,
élevée au-dessus de tous les hommes,
et elle demeure si humble, si calme
que tout ce qui lui arrive ne l’amène pas
à considérer la dernière des domestiques
comme inférieure.
Le cœur de Marie
laisse Dieu accomplir son œuvre.

Faisons de même.
Ce sera là chanter un véritable Magnificat.
La louange de Marie rapporte tout à Dieu :
« Dieu est magnifié ! »

Martin LUTHER